Appelez-nous : 05 56 91 18 29 – de 8h à 18h du Lundi au Samedi

La scolie des jardins (Megascolia maculata)

Les scolies ou plus communément appelées Guêpes solitaires.

Leur vol incessant et tournoyant à 50 centimètres  du sol, autour de vieilles souches, et en nombre important, inquiète bon nombre d’entre vous ! Mais rassurez-vous la « Scolie des jardins » n’est pas dangereuse ! C’est le moment de l’accouplement !

En fait, en mai et juin, les individus que vous voyez tournoyer en nombre, sont des scolies mâles qui scrutent la sortie de la femelle qui se trouve dans les parages sous terre. Dès qu’elle sort de terre, elle se fait assaillir par de nombreux mâles qui veulent s’accoupler avec elle   pour  participer à la continuation de l’espèce mais  malheureusement cette grosse guêpe est souvent confondue avec le frelon Asiatique de par sa couleur noire et  jaune.

Le male :

Plus petit que la femelle, il possède une tête noire, de grandes antennes et dépourvue d’aiguillon.

Ils naissent en premier (vers le mois de Mai) et c’est eux que nous voyons tournoyer car ils attendent la sortie des femelles.

Ce n’est pas un hasard que ce soit les mâles qui naissent en 1er car chez toutes les espèces de Néoptère (papillons, frelons, moustiques etc) ils naissent 2 à 5 semaines avant les femelles.

C’est pourquoi vous on les retrouve en grand nombre sur une zone de naissance (lieu de ponte, vieilles souches, composte etc)  et qu’ils attendent l’émergence des femelles qu’ils détectent à travers le sol grâce à la phéromone  qu’elles dégagent.

Le mâle est solitaire, il ne fabrique pas de nid et de fait que butiner (il participe à la pollinisation des fleurs) c’est pourquoi beaucoup de personnes les confondent avec les Frelons

La femelle :

La scolie a un corps velu noir et jaune, des pattes épineuses et une grosse tâche jaune sur le sommet de la tête, sa taille peut dépasser 40mms et son envergure ailes déployées 60mms.

Elles possèdent (contrairement au mâle) un aiguillon.

Bon à savoir :

La scolie (mâle et femelle) n’est pas dangereuse,  elle est inoffensive pour l’homme et est utile à la pollinisation, c’est pourquoi il ne faut pas intervenir lorsqu’elle est identifiée.

Cet insecte n’attaque pas l’homme, il est très pacifique et son aiguillon (la femelle) est un outil de travail très important c’est pourquoi il ne faut pas tenter de l’attraper à la main au risque de se faire piquer car étant donner qu’elle en possède un, elle peut (cas très rares) s’en servir contre l’homme.

Les adultes se trouvent souvent sur les fleurs, et apprécient principalement les régions sablonneuses et les souches de bois en putréfactions, les vieux arbres et la chaleur.

Ils sont inoffensifs mais il faut rester vigilent car il existe une sorte de cohabitation avec le Frelon. En effet, la souche est le lieu de vie de la scolie contrairement au frelon où cette même souche lui permet de trouver de différents insectes pour se nourrir ainsi que des matériaux pour bâtir son nid.

D’où la confusion pour un œil non averti !!!

C’est une parasitoïde : La femelle paralyse les larves de scarabées à l’aide de son aiguillon et pond dedans. Celle-ci servira  de garde-manger à la future larve scolie.

Ils nous font confiance