Appelez-nous : 05 56 91 18 29 – de 8h à 18h du Lundi au Samedi

L’abeille charpentière

L’Abeille charpentière,  on peut la voir de mai à septembre dans les jardins. Elle est souvent nommée bourdon noir. L’insecte atteint 45 à 50 mm d’envergure  avec les ailes déployées, pour une longueur de 25 à 30 mm,  sa couleur noire avec des reflets bleus ou violets selon l’exposition est très spécifique. Elle est munie d’une trompe pour butiner et d’une paire de mâchoires (mandibules) pour creuser son nid et y déposer ses oeufs.
Il faut savoir qu’elle ne pique que très rarement, seulement en cas de grand danger.

L’Abeille charpentière  participe à la pollinisation des végétaux

Les adultes (mâles et femelles) hivernent au stade adulte à l’abri des intempéries dans des anfractuosités Au printemps, elle se reproduit et cherche un emplacement pour creuser son nid pour y pondre ses oeufs. Elle commence par faire des galeries séparées par des cloisons (mélange de sciure et salive) pour isoler chaque oeuf et prend soin d’y déposer un peu de nectar et pollen pour nourrir ses petits.
A la fin de l’été, sa progéniture sortira des galeries et prendra son envol.

Nom latin : Xylocopa violacea
Ordre : Hyménoptères
Famille : Apidés
Taille : 2 à 3 cm
Lieu : charpente
Période : printemps, été

Dégâts provoqués par l’Abeille charpentière

– Le seul signe qui distingue sa présence  ce sont les petits tas de copeaux de bois car elle ne les ingère pas.
– L’Abeille charpentière creuse principalement dans le bois malade ou mort mais elle peut aussi faire des dégâts dans une charpente, les boiseries de fenêtres, les abris de jardin, les meubles de jardin, tout objet en bois non traité exposé à l’extérieur.
– Vous pouvez lui offrir le gîte en construisant des abris avec des tiges de roseaux qu’elle apprécie.
– Laissez une bûche de bois au fond du jardin, elle sera peut-être sélectionné pour devenir gîte aux abeilles

Ils nous font confiance