Appelez-nous : 05 56 91 18 29 - de 8h à 21h du Lundi au Dimanche

Le Frelon Européen

Le Frelon Européen est une espèce d’hyménoptères eusociaux de la famille des Vespidés ressemblant à une guêpe commune mais de taille trois fois plus importante ; il s’agit de la plus grosse des espèces de guêpes européennes.

Nom scientifique : Vespa crabro

Famille : Vespidae

Classification supérieure : Frelons

Super-famille : Vespoidea

Description physique

La taille de la reine peut atteindre les 3,5 cmLes autres membres : les ouvrières sont plus petites avec une taille qui varie de 1,8 à 2,5 cm.Les mâles mesurent entre 2,1 et 2,8 cm.La couleur : le Frelon Européen apparaît sous 9 couleurs. Mais, celles dominantes sur l’ensemble de son corps varient entre le jaune, le roux voir orangé, le noir et de jaune et à son abdomen jaune rayé de noir.Son vol est bruyant

Cycle de vie du Frelon Européen

La colonie regroupe une centaine d’individus autour d’une reine qui pond jusqu’à 3000 oeufs au cours de sa vie. Les larves se développent en une vingtaine de jours pour devenir adultes (imago).

Les Frelons ne survivent pas aux premiers froids, à l’exception des jeunes femelles fécondées. Ces futures reines passeront l’hiver à l’abri puis fonderont une nouvelle colonie au printemps.

Les fondatrices

Les fondatrices (reines) vont fonder à elles toute seule une nouvelle société de Frelons. ​

La reine fabrique d’abord une douzaine de petites cellules de papier, appelées les alvéoles, et pond un œuf dans chacune d’elles. Les larves éclosent en mai.

Bien nourries par leur mère avec une bouillie de chenilles, elles se transforment en nymphes, puis en frelons adultes qui deviendront des ouvrières qui seront stériles.

Celles-ci s’activent aussitôt à l’aménagement de nouvelles alvéoles, à la recherche de nourriture, à l’entretien du nid…tandis que la reine fondatrice de la colonie pondra jusqu’a la fin de la saison.

Une reine fécondée peut produire jusqu’à 40 œufs par jour.

A la mi-septembre

On peux dénombrer au sein d’une communauté de 100 à 200 individus (certaines colonies peuvent atteindre plus de mille individus) qui vivent et meurent en une seule année.

A la mi-septembre, la colonie atteint son pic de développement. La reine pond des œufs qui se développent en mâles, appelé aussi faux-bourdons et en nouvelles reines de jeunes femelles cette fois fertiles. Les nouvelles reines et les mâles s’accouplent pendant un vol nuptial, après quoi les nouvelles reines fécondées cherchent un endroit approprié pour l’hibernation. Aux premiers froids automnaux, les mâles, les ouvrières et la reine de la saison meurent. Seules les jeunes femelles récemment fécondées passeront l’hiver pour constituer de nouvelles colonies par conséquent,  l’ancien nid n’est jamais ré utilisé.

Sa nourriture

Le Frelon se nourrit de mouches et chasse le soir même la nuit tombée. Cet insecte utile est un grand prédateur, et possède un rôle de régulateur écologique important : il se nourrit surtout de mouches, (plus de cinq cents grammes de diptères par jour pour une colonie) mais son menu peut aussi s’agrémenter de ses cousines les guêpes, bien plus envahissantes, et éviter ainsi leur prolifération. Il peut également s’attaquer aux ennemis des cultures, comme les chenilles, les papillons diurnes ou nocturnes, sauterelles, criquets, etc... Il peut également être charognard. Parfois, il mange quelques abeilles, mais c’est un fait rare. Les ouvrières ont besoin d’aliments sucrés tels que la sève des arbres et le nectar. A savoir, les larves de frelons sont en mesure d’exsuder un liquide sucré dont les ouvrières peuvent se nourrir.

Le nid de Frelon

Au printemps, celles qui ont survécu à l’hiver   s’installent dans un tronc creux le plus souvent dans les chênes, les conduits de cheminé, sous un abri, parfois dans le sol (ex compteur d’eau), dans les greniers, dans les charpentes ou soupentes dans les bottes de paille ou les tas de compost.

Les nids sont composés principalement de grosses fibres de bois pourri qu’elles mastiquent et mélangent à sa salive. Elles fabriquent une matière qui ressemble à du vieux carton. Les variations de couleurs, en stries, sur le papier du nid correspondent aux différentes fibres collectées par les ouvrières sur des plantes différentes, ou des parties différentes de l’écorce.

Sa construction est différente sur certains points du Frelon Asiatique.

De plus petite taille, le nid toujours ouvert dans son extrémité bas ce qui leur permet aussi d’évacuer les déchets et de faire leurs besoins plus facilement.

Les nids sont souvent composés de 5 à 10 (voire 12) rangées de plateaux superposés bien moins large mais avec des alvéoles beaucoup plus hautes et plus larges car le Frelon Européen est plus grand que le Frelon Asiatique

Le Frelon Européen et les Abeilles

Le Frelon Européen a le mérite de s’attaquer à la fausse teigne de cire, un insecte qui nuit considérablement aux ruches, en s’attaquant aux rayons de cire. D’où la nécessité pour les apiculteurs de prêter plus d’attention au Frelon Européen .

Étant grand de taille, le Frelon Européen donne l’impression d’être très agressif. Sans oublier qu’il est souvent confondu avec le Frelon Asiatique, qui lui est réellement dangereux et de plus petite taille.

Frelon Européen et Frelon Asiatique

La taille : le Frelon Européen est bien plus grand que le Frelon Asiatique.

L’aspect en vol : le Frelon Asiatique est plus sombre que l’Européen.

Le vol : le Frelon Asiatique est plus agile et seul capable de faire du vol stationnaire, pendant une longue durée surtout devants les ruche

Bon à savoir :

Il n’est pas rare de voir un Frelon rentrer à l’intérieur de nos maisons le soir attirés vers les fenêtres éclairées. Dans ce cas éteignez la pièce où il se trouve et allumer l’extérieur de votre maison.

 Si le Frelon vous importune le soir sur votre terrasse pendant votre repas lui installer un éclairage éloigné de vous car la lumière l’attire.

Le Frelon n’est pas un insecte agressif, ni un piqueur spontané. En principe, un Frelon n’attaque pas sauf si l’on s’approche trop près de son nid (moins de 3m) ou si l’on s’affole en faisant de grands mouvements à son approche. Il suffit de voir nos voisins allemands qui le protègent depuis de nombreuses années. Il existe des « boîtes à Frelons » que l’on installe dans son jardin !!!

La piqûre de cet insecte, comme celles des autres vespidés est très douloureuse à cause du diamètre du dard et de la composition du venin. Celle-ci n’est pas mortelle même lorsqu’une personne est attaquée par plusieurs dizaines de frelons. Néanmoins une seule piqûre peut tuer si l’individu est allergique, en particulier en cas d’œdème de Quincke ou de choc anaphylactique.

Appelez Désirée au 05 56 91 18 29 afin de prendre rendez-vous

Vous pouvez me joindre au  07 83 57 77 80 Laurent

Ils nous font confiance

error: Content is protected !!