Appelez-nous : 05 56 91 18 29 - de 8h à 21h du Lundi au Dimanche
La reine des Abeilles
Reine
Ordre : Hymenoptera
Super-famille : Apoidea
Classe : Insecta
Règne : Animalia
Sous-classe : Pterygota
Espérance de vie : reine européenne : peut vivre 4 à 6 ans jours.
16 jour pour le développement de l’oeuf  â la reine.

Les Abeilles forment un clade d’insectes hyménoptères de la famille des Apoïdes. Il existe au moins 20000 espèces d’abeilles sur la planète et environ 2000 en Europe dont 1000 en France. Les différences entre elles sont très nombreuses ! Certaines fabriquent du miel, d’autres pas. Certaines piquent, d’autres pas !

Dans une ruche, vous pouvez rencontrer des femelles ouvrières, des mâles appelés aussi faux-bourdons et une reine.

A ces trois castes il faut y ajouter le couvain ou nurserie qui est le lieu de ponte de la reine et d’élevage des larves et nymphes.

La reine

Elle est la seule et unique représentante de sa caste. C’est l’individu central. Elles a 2 activités

– Elle pond les œufs et ce jusqu’à 2000/jour

– Assure la cohésion de la colonie par sécrétion de phéromones.

Elle ne quitte jamais le refuge de la ruche hormis en deux occasions.

– son vol nuptial.

– lors d’un essaimage.

Comment peut on reconnaître une reine ?

Elle se distingue par sa morphologie et sa longévité. On la reconnait notamment à son abdomen plus développé que celui des ouvrières. Elle mesure de 18 à 20 mm contre 14 à

 15 mm pour les ouvrières. Son thorax est plus large et son abdomen plus long. Dans de bonnes conditions elle peut vivre 4 à 6 ans.

Sans la reine ?

Sans la reine, il n’y a pas de colonie et sans ouvrières  il n’y a pas de reine. La reine est incapable de se nourrir seule, et sa ponte dépend de la qualité et quantité de gelée royale qu’elle reçoit. Seule la reine pond des œufs fécondés qui permettront à la colonie de se régénérer. L’hiver elle cesse de pondre.

Lorsque la reine meurt ou suite à un essaimage, la colonie se retrouve orpheline et en quelques heures les ouvrières face à cette situation et à partir d’œufs récemment pondus vont élever de nouvelles reines.

Une seule reine dans la ruche

On sait qu’il ne peut y avoir qu’une seule reine dans la ruche : aussi, à peine née, elle élimine ses rivales potentielles en tuant larves et nymphes qui se trouvent dans les cellules royales.

La reine est issue d’un œuf fécondé identique à celui d’une ouvrière mais placé dans une cellule royale qui est spéciale en forme de doigt. Elle est plus vaste et non hexagonale contrairement à celle des ouvrières qui pend sur le cadre.

La reine

16 jour pour le développement de l’oeuf  â la reine.

L’ouvrière

21 jour pour le développement de l’œuf  à l’ouvrière.

Faux-bourdon

24 jour pour le développement de l’œuf au faux-bourdon.

Quête d’une nouvelle souveraine

Les ouvrières en quête d’une nouvelle souveraine laissent clore la larve et la nourrissent exclusivement de gelée royale. C’est ce régime et lui seul qui lui permettra de devenir une reine.

Les reines sont élevées exclusivement au printemps, pour remplacer une reine vieillissante ou malade, ou lors d’un essaimage qui n’aura lieu que si la colonie est prospère et le climat favorable.

La reine est fécondée en plein vol par les faux-bourdons

Peu de temps après sa naissance.

Pendant les trois premiers jours de leur vie, les reines vierges ne peuvent pas voler.

Du 5ème au 15ème jour après sa naissance, par temps favorable la reine effectue un ou plusieurs vols de repérage puis d’accouplement.

La fécondation des reines Abeilles par les mâles à lieu en dehors de la ruche et dans les airs.

Le vol nuptial demande une température avoisinante au moins 17° et un temps relativement clément. Les reines sortent généralement entre 12h et 16h et le plus souvent vers 14h.

Les sorties peuvent s’échelonner sur plusieurs jours. Le nombre de copulations semblent se situer à une moyenne de huit. Mais ce nombre peut varier en fonction des saisons et de la maturité des mâles disponibles.

Jusqu’à dix-huit mâles sont parfois nécessaires pour la fécondation d’une seule reine.

Après le vol nuptial, la reine revient à la ruche en portant parfois à l’extrémité de son abdomen, les organes génitaux d’un mâle. En effet les mâles meurent après la copulation puisqu’ils perdent leur sexe.

Les spermatozoïdes vont se loger dans la spermathèque de la reine. Lorsque sa spermathèque est pleine, elle retourne dans la ruche.

 Cette réserve assurera la fécondation des ovules pendant toute la vie de la reine.

Ils nous font confiance

error: Content is protected !!