Appelez-nous : 05 56 91 18 29 - de 8h à 21h du Lundi au Dimanche

 Le bourdon  un cousin de l’Abeille

Le bourdon est un cousin de l’Abeille car il appartient à la même famille les Apidae. Il fait beaucoup de bruit mais il n’est pas agressif comme le Frelon ou la Guêpe. C’est un gentil insecte qui butine les fleurs mais une colonie de bourdons peut devenir envahissante surtout dans le grenier d’une maison. Il suffit de nous appeler pour être rassuré et savoir quoi faire.

Rôles écologiques : Une espèce menacée

Les Bourdons sont des insectes pollinisateurs de première importance et ils contribuent ainsi au maintien de la diversité des plantes.

Comme beaucoup d’autres insectes (abeille, papillon…), le bourdon n’échappe pas aux effets des pesticides et à la dégradation de l’environnement. Certaines espèces ont régressé fortement, voire disparues.

Qu’est-ce qu’un Bourdon ?

Le Bourdon est un gros insecte volant au corps couvert de poil et de couleur jaune, noir et blanc.

Les bourdons sont de gros insectes robustes au corps couvert de poils. Ils mesurent habituellement entre 6 et 25 mm de long. Leur corps est souvent coloré de noir et jaune, parfois avec des motifs orangés, rouges ou blancs. Il a sa place dans l’ordre des Abeilles, des Guêpes et des Fourmis.

Chez les femelles, les pattes postérieures sont modifiées pour faciliter la récolte et le transport du pollen. Leur abdomen se termine par un aiguillon.

Ces insectes forment des sociétés organisées dont les individus sont divisés en trois castes. La reine est le plus gros insecte de la colonie et mesure entre 13 et 32 mm de long. Les ouvrières ont une taille variant entre 7 et 18 mm. Les bourdons mâles mesurent entre 10 et 17 mm de long.

Cycle de vie des Bourdons

Les bourdons forment de nouvelles colonies chaque année. Seules les jeunes reines fécondées passent l’hiver. Elles sortent tôt au printemps et cherchent un emplacement pour y faire leur nid. Celui-ci est généralement sous terre, dans une cavité déjà existante.

Dans le nid, la reine construit deux cellules de cire de la taille d’un dé à coudre. L’une d’elles accueillera les premiers œufs. La reine remplit l’autre de nectar et l’utilise comme garde-manger pendant qu’elle s’occupe de ses œufs.

Les œufs, au nombre de cinq à 20, sont déposés dans la cellule de ponte sur une réserve de pollen et de nectar. La reine couvre le tout avec de la cire et s’installe sur la cellule pour couver. L’éclosion a lieu 3 à 5  jours plus tard. Les jeunes larves s’alimentent dans l’alvéole. Au bout de sept ou huit jours, chaque larve fabrique un cocon dans lequel elle se transforme en nymphe. Des ouvrières adultes en sortent au bout de 12 à 14 jours. Ces femelles stériles s’occuperont de la prochaine génération produite par la reine.

Celle-ci continue à pondre et à construire des cellules pour le couvain. Elle dépose trois ou quatre œufs par alvéole, qui donneront aussi naissance à des ouvrières.

Vers la fin de l’été, la reine pond des œufs non fécondés qui donnent naissance à des mâles et des femelles fertiles. Une fois adultes, ces insectes quittent le nid et s’accouplent. Les futures reines fécondées s’abritent ensuite pour passer l’hiver. Le reste de la colonie meurt avec l’arrivée du froid.

Les Bourdons piquent-ils ?

Oui, les Bourdons peuvent piquer. Ces insectes font en réalité partie de la grande famille des Abeilles et, comme chez toutes les abeilles, les femelles (reines) et les ouvrières ont un dard qui leur sert à se défendre (le dard est absent chez les mâles).
Le dard est en relation avec une poche à venin. Comme celui de l’Abeille domestique, le dard est équipé de petites « barbules » autour desquelles notre peau se referme et qui l’empêchent d’être retiré. En chassant avec la main le bourdon, on lui arrache le dard et la glande à venin située à l’intérieur du ventre, ce qui le tue.

Les piqûres des bourdons ne sont pas dangereuses du tout, sauf en cas d’allergies ou d’intoxication. En ce qui concerne l’allergie, seule une piqûre peut la déclencher et nécessite parfois une hospitalisation. Quant à l’intoxication, elle est due à de nombreuses piqûres (et donc accumulation de venin) lorsque l’on dérange le nid, par exemple. Mais ce dernier cas est extrêmement rare avec les bourdons qui vivent de façon discrète et ne sont pas agressifs.

De ce fait, les bourdons ne piquent pratiquement jamais, sauf s’ils sont saisis et serrés dans la main dans un ultime réflexe de défense. Avec un peu de délicatesse, les bourdons se laissent prendre dans la main sans réagir.

Habitat des Bourdons

Les bourdons fréquentent les forêts, les régions montagneuses, les tourbières, les champs et autres endroits où fleurissent les plantes nectarifères.

Son gîte de nidification dépend des espèces . Ils construisent leur nid sous terre, à l’extrémité d une galerie de plusieurs centimètres à quelques décimètres de longueur et d’autre espèces vont nidifient à la surface du sol. Dans la plupart des cas, les nids sont installés dans des gîtes abandonnés de petits rongeurs ou d'oiseaux composé de brins d’herbes sèches, de mousse et de feuilles. Il peut s'installer aussi dans les combles de maison , garage ou l'on trouve de l’isolation ex laine de verre . Ce qui et sympa de  faire pour les Bourdons et pour vous  c'est d installer dans votre jardin un nichoir à Abeilles.

Ce qui permettra d'avoir sur place un pollinisateur naturel pour vos plantes, fleurs, jardin potager et arbres fruitiers.

Avoir le bourdon: Une expression populaire

Quelle est l’origine de l’expression « avoir le bourdon !» : Cette expression signifie que l’on n’a pas le moral, que l’on a des idées noires. On peut faire le lien avec « avoir le cafard » qui désigne également une tristesse et un mal-être. Peut-être est-ce dû à la couleur de l’insecte ou au bruit qu’il fait en volant ? Et vous, quelle est votre idée ?

Foire  aux questions sur le Bourdon

Est-ce que les Bourdons font du miel ?

Oui le bourdon produit du miel,  il a le même régime alimentaire  que les l’Abeilles, mais ne fait pas de réserve de miel.

Le Bourdon est-il le mâle de l’Abeille ?

Non la confusion vient du fait que le mâle de l’abeille domestique est souvent appelé «Faux-Bourdon».

Est-ce que ça pique un Bourdon ?

Oui, les bourdons peuvent piquer. Ces insectes font en réalité partie de la grande famille des Abeilles et, comme chez toutes les abeilles, les femelles (reines) et les ouvrières ont un dard qui leur sert à se défendre (le dard est absent chez les mâles). Le dard est en relation avec une poche à venin.

Quel est l'habitat du Bourdon ?

Les bourdons forment de nouvelles colonies chaque année. Elles sortent tôt au printemps et cherchent un emplacement pour y faire leur nid. Celui-ci est généralement sous terre, dans une cavité déjà existante et dans les laines de verre des toits de maisons

Où vont les Bourdons l'hiver ?

Il construit son nid sous la terre dans des nids abandonnés de souris, par exemple. Les femelles hibernent mais, comme vous le verrez dans mes observations, elles sortent butiner même en plein hiver.

Quel est le rôle du Bourdon ?

Comme l'abeille mellifère, les différentes espèces de bourdons se nourrissent du nectar des fleurs et récoltent le pollen pour nourrir leurs larves. Ce sont des insectes utiles pour la faune et la flore en contribuant à la pollinisation.

Comment reconnaître la reine des Bourdons ?

Le corps des Bourdons est le plus souvent coloré de noir et jaune et peut également porter un peu de blanc ou d'orange. Sa taille diffère s'il s'agit de la reine, des ouvrières ou des mâles. La reine est la plus grosse de la colonie, mesure entre 15 et 30 mm et le reste de la colonie mesure entre 10 et 18 mm.

Comment se reproduisent les Bourdons ?

La reine dépose trois ou quatre œufs par alvéole, qui donneront aussi naissance à des ouvrières. Vers la fin de l'été, la reine pond des œufs non fécondés qui donnent naissance à des mâles et des femelles fertiles. Une fois adultes, ces insectes quittent le nid et s'accouplent.

Ils nous font confiance

error: Content is protected !!